Alto – Viola

Laurent Zakowsky vous expose ses principes de fabrications’ ses histoires personnelles et des témoignages d’altistes jouant ses instruments.

Il est toujours ardu et complexe de changer d’instrument,

et pour l’alto il existe tant d’instruments différents, de tailles, de grains de son, que le choix est encore plus difficile. En 2015 il était temps pour moi de changer d’instrument. Après avoir essayé plusieurs altos par-ci, par-là, qui ne me convenaient pas tout à fait, j’ai entendu parler de Laurent Zakowsky, qui faisait « de bons altos à 3000 euros » (ce qui est décisif comme budget lorsque l’on est étudiante !). J’ai pu essayer pendant quelques temps deux altos de Laurent, pour finalement choisir d’en acheter un qui m’a beaucoup plu, sur lequel je joue actuellement (40,5 cm, table en épicéa et fond, éclisses et manche en érable sycomore). Il était neuf, et a donc évolué avec moi. Je trouve formidable le fait de façonner, de s’approprier par le son un instrument neuf, qui s’améliore de plus en plus avec les années, la pratique, et les petits réglages nécessaires à son entretien. Maintenant en pré-spé, je trouve que cet instrument est toujours très agréable à jouer. Un grand merci à Laurent Zakowsky pour ce bel alto, ainsi que tous ses conseils et explications de lutherie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :