Alto – Viola

Laurent Zakowsky vous expose ses principes de fabrications’ ses histoires personnelles et des témoignages d’altistes jouant ses instruments.

« que de souvenirs « altistiques » depuis ma rencontre avec Laurent

au début des années 90 dans l’ancien siècle….c’est à l’île de La Réunion (dans l’archipel des Mascareignes !) que nous nous rencontrâmes la première fois, Laurent était missionné par le ministère de la Culture pour aider au développement de la lutherie à La Réunion ; très vite la gentillesse de Laurent m’avait conquis mais ne ne nous trompons pas, celui qui est devenu mon ami, est aussi un véritable érudit pour qui la lutherie n’a plus trop de secret et dont la passion toute particulière pour l’Alto ne peut qu’émouvoir les adeptes de ce bel instrument ;

c’est ainsi que j’ai joué dès mes années d’enseignement à La Réunion sur un alto de Laurent et que je joue encore actuellement sur un de ces derniers « prototypes »: la qualité de la lutherie, le timbre, la sonorité en général font qu’il est plus qu’agréable à jouer… alors Laurent : faiseur d’objets sonores… oui, mais surtout de bonheur musical à partager à travers ses instruments.

Une réflexion sur “Thierry, altiste et ami

  1. Charline Delpuget dit :

    Laurent, un bonheur tout court !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :