Alto – Viola

Laurent Zakowsky vous expose ses principes de fabrications’ ses histoires personnelles et des témoignages d’altistes jouant ses instruments.

Philippe Dussol Altiste à Paris

20 février 2018


J’ai rencontré Philippe Dussol, il y a plus de 25 ans. C’est l’un de mes plus anciens et fidèles clients. Grand musicien, pédagogue et homme d’une grande culture. Je lui laisse la parole :

François Dussol

Alto Laurent Zakowsky

 

« L.ZAKOWSKY. Paris. 1995 »

Voici ce que l’on peut lire au travers de l’esse gauche de mon alto. Tout le monde ne peut en dire autant! Et je plains tout le monde …

Laurent Zakowsky a du talent. Et, en écrivant cela, j’entends qu’il n’a pas qu’un talent. Bien sûr, c’est un merveilleux luthier, ce que je sais depuis que, tout jeune homme à la tranquille assurance et au regard enthousiaste, il vint, à l’issue d’une répétition de l’Orchestre de Chambre de Paris, présenter ses instruments au pupitre d’alto.

Je saisis la chance ! Le transport de mon bel alto de Sannino à dos de deux-roues dans nos humides contrées, m’occasionnait quelques craintes. Laurent accepta d’en faire une copie, qui deviendra au fil du temps le modèle de ses créations.

Belle aventure… Qui n’a pas suivi les étapes d’une naissance instrumentale avec, qui plus est, le souci des mesures imposées, ne connait pas l’angoisse, non plus que le bonheur. Voici 23 ans que mon « Zakowsky – Sannino » m’accompagne, m’enchante et me séduit. Mais Laurent n’est pas qu’un artisan. Il est aussi celui qui s’interroge sur son art, se nourrit de lectures dont il fait notre miel au travers de créations intellectuelles et littéraires, s’acharne à cerner tenants et aboutissants de notre construction musicale et mentale.

J’aime cette âme heureuse que tourmente la vie.

%d bloggers like this: