Alto – Viola

Laurent Zakowsky vous expose ses principes de fabrications’ ses histoires personnelles et des témoignages d’altistes jouant ses instruments.

Barre et tête d’alto en construction

10 mars 2018


Je continue la fabrication de mon alto made in France (made in moi-même) artisanal et je vous en montre la progression. Aujourd’hui je vous présente deux étapes.

1 : la barre d’harmonie

Collage barre d'harmonie - Alto Laurent Zakowsky

La barre d’harmonie est une pièce d’épicéa ajustée avec un léger forcement sur la voûte intérieure de la table, du côté des basses. Elle sert à transmettre les vibrations du chevalet à l’ensemble de la table. Sa place, son épaisseur et sa forme ont une importance sur le résultat acoustique. Chaque luthier doit donc faire des choix qui détermineront le caractère de son instrument.

La barre est collée avec de la colle chaude organique, faite d’os, de nerf et de peau de boeuf.

2 : la tête d’alto

 

La tête est en érable. Je la sculpte avec des gouges et des ciseaux. J’apporte une très grande attention à son élégance car elle est la « signature » du luthier, son style.

Voilà quelques étapes de la construction de mon alto à prix compétitif.

Une réflexion sur “Barre et tête d’alto en construction

  1. Dussol dit :

    La barre d’harmonie porte un si joli nom ! Merci de nous en faire connaître les secrets, les ingrédients de la colle peuvent heurter les « végan », mais cela fleure bon l’artisanat.
    Merci, Laurent, de nous éclairer en nous aidant à rêver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :