Alto – Viola

Laurent Zakowsky vous expose ses principes de fabrications’ ses histoires personnelles et des témoignages d’altistes jouant ses instruments.


4 mars 2018

J’ai vendu un alto à Marie qui habite Bayonne. Elle est la plus méridionale de mes « altistes ».

« Marie, 17 ans élève en cycle spécialisé au conservatoire de Bayonne :

C’est grâce à ma professeure, Sandrine Guedras, que j’ai pu découvrir mon alto il y a bientôt 1 an, après une longue recherche de l’instrument rêvé. J’ai tout de suite craqué pour son timbre rond, chaud et un peu sombre, surtout dans les registres les plus graves, une des ses plus grandes qualités!

Il m’accompagne partout, du conservatoire de Bayonne (pour l’orchestre, la musique de chambre et mes cours individuels). Il m’accompagne également aux événements un peu exceptionnels comme le concours des Altos Juniors ou le festival des Abbayes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :